Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • : Les anciens scouts de la 24ème Toulouse. Dans les années 1960/1970 ils usaient le fond de leurs shorts en velours brun sur les bancs qu'ils avaient eux-mêmes construits à l'occasion d'un camp. 40 années plus tard, ils décident de se retrouver.
  • Contact

  • scout
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel

Référencements

Rechercher

Où en est-elle ?


Pour les Jardiniers


Calendrier-lunaire.net

Nouvel An

2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 16:15
Vous l'attendiez, le voilà !

Avant de nous promener dans les méandres du Cirque de Mourèze, Sanglier Rieur nous a fait découvrir la Manufacture Royale de Villeneuvette, proche de Notre Dame du Peyrou où nous l'avons retrouvé dès  8 heures. Cette  première étape a permis  à Souris Inquiète  de récupérer la guiche que Campagnol Laborieux avait oublié la veille dans le frigo de l'Association des Amis de ND du Peyrou.

Quelques minutes plus tard nous parquons nos véhicules devant l'entrée principale de la Manufacture.
Manufacture-1.JPGEn 1674, Pierre Baille, un drapier de Clermont l'Hérault, installe une manufacture de draps dans ce vallon ombragé pour tirer partie des eaux abondantes de la Doubie. En 1677, la petite cité drapière spécialisée dans l'exécution de draps fins, les londrins, à destination des Echelles du Levant (Turquie, Syrie, ...), reçoit de la part de Colbert la reconnaissance du roi Louis XIV et rejoint ainsi la communauté des Manufactures Royales du sud de la France (La Trivalle de Carcassonne, Montolieu, Saptes et Lodève).
De 1674 à 1954, les propriétaires successifs feront de cette manufacture, un exemple unique dans le Languedoc.
Aujourd'hui,  l'association des "Amis de Villeneuvette". porte toute son attention à cet espace "laborieux" et procède, avec l'aide de la DRAC aux rénovations des peintures de l'église et à la collecte de la mémoire ouvrière.

la manufacture a été une sorte de cité idéale, et deviendra, au fil des siècles,  une sorte de modèle industriel, économique et social. La devise (Honneur au travail) gravée au-dessus de la porte d'entrée donne une idée du programme appliqué dans l'enceinte de la Manufacture. On devait y travailler plus, .... pour gagner peu ! Mais on était logé.



Une peinture de Jacques Pauthe (peintre né à Castres en 1809 et décédé à Perpignan en 1889) rappele de manière idyllique cette devise : "Dieu bénit le Travail" peut-on lire sur le tract affiché par l'ange à la toge bleue. Alors que les deux angelots, en bas de la fresque, rappellent la date de création de la Manufacture en 1666. Au dessus, une ouvrière fait bénir une maquette de l'usine sur laquelle on distingue nettement une cheminée. La machine à vapeur ou les moteurs à gaz pauvre ne sont apparus qu'à la fin du XIXème siècle.
Fresque-Villeneuvette.jpg

Manufacture-3.JPG Sanglier Rieur nous a tout d'abord arrêtés devant le portail "en bois d'arbre massif" qui orne l'entrée principale. Il nous raconte que ce portail a été reconstitué par son entreprise de charpente avec du chêne qu'il était allé chercher en Bourgogne. Les clous qui ornent le portail ont été récupérés (par le feu) sur l'ancien portail  et réutilisés dans leur majorité. Chacun est attentif à ses explications parfois très techniques.

Après quoi nous avons parcouru à sa suite les ruelles de la Manufacture, découvrant ici et là des traces de son activité textile.

Bassin de retenue de l'eau (100m x 30m). L'eau est utilisée non seulement pour laver les étoffes ou pour la teinture, mais aussi pour actionner, tout au long de la journée de labeur, les différentes machines (foulons,...) par le biais de roues à aubes. Manufacture-4.JPG

Fontaine au coin d'une ruelle. Sur la place principale, un bassin circulaire offre aussi son eau aux passants.
Sortie vers les jardins ouvriers et le pré des Rames sécheuses.
Manufacture-5.JPG Manufacture-6.JPG

Logement d'une famille de Tisserand Le village des Tisserands.

Des visites guidées sont réalisées par l'Association des Amis de Villeneuvette. C'est une visite émouvante, qui replonge le visiteur dans un passé industrieux dont on peut retrouver le modèle dans la Chine contemporaine.





Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans retrouvailles.24
commenter cet article

commentaires

le Pierrot 04/12/2007 06:28

Très interessante cette note, merci...

Omer de Châtou 02/12/2007 23:28

Il est vrai que le cadre  est plus bucolique et il n'y avait que 300 ouvriers environ logés dans la Manufacture. à la devise Honneur au Travail on aurait pu ajouter Boulot/Dodo, sans le métro.

Goeland 02/12/2007 22:57

Beau reportage...beau site...mais rien à voir avec la chine ... et ses dortoir d'ouvriers mineurs antassés dans des villes de millions d'habitants !!!

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -