Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • : Les anciens scouts de la 24ème Toulouse. Dans les années 1960/1970 ils usaient le fond de leurs shorts en velours brun sur les bancs qu'ils avaient eux-mêmes construits à l'occasion d'un camp. 40 années plus tard, ils décident de se retrouver.
  • Contact

  • scout
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel

Référencements

Rechercher

Où en est-elle ?


Pour les Jardiniers


Calendrier-lunaire.net

Nouvel An

9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 10:57

Un tissu est traditionnellement obtenu par l'entrelacement de deux types de fils :

- Les fils de chaîne, tendus sur le métier à tisser.

- Les fils de trame (ou duites) déposés par la navette.

Ces fils obéissent aux rythmes d'une armure qui va conférer au tissu la texture recherchée. Les armures mises à la disposition du Tisserand sont fort nombreuses et pour s'y retrouver, elle ont été cataloguées, de la plus simple à la plus élaborée.

C'est ainsi que l'on connaît trois armures de base (Toile, Sergé et Satin), desquelles dérivent une armée de dessins que le Tisserand aura la possibilité de combiner pour créer, en fonction des matières textiles utilisées (laine, coton, soie, ....) un support textile original.

Il faudra bien sûr que son outil de travail, le Métier à tisser, soit équipé des organes nécessaires à la production attendue.

Les outils du Tisserand pour la production d'un velours.

La particularité d'un velours consiste en la présence de deux chaînes.

L'une, évoluant selon l'armure "toile" (taffetas) ou "sergé", fait le fond du velours et sert à produire ce qui s'appelle la pièce. L'autre chaîne nommée chaîne de poil, évolue généralement selon les rythmes d'une armure "cannelé". Ces deux chaînes ne consomment pas la même quantité de fils dans 1 cm de tissu. Elles ont un "embuvage" différent.

C'est pour cette raison que le métier à tisser doit être équipé de deux ensouples, l'une supportant la chaîne de fond, l'autre la chaîne de poil.

metier-main-velours.gifAncien métier à main pour le velours.

metier-velours-tire.jpg
Ancien métier à la tire pour velours façonné.

Ensuite, selon la destination et le type de velours à fabriquer le Tisserand utilise, du côté de la trame, un outillage adapté à la production. Les armures velours, peu nombreuses, sont utilisées pour réaliser de nombreux supports textiles,

- pour l'habillement (velours, peluche, éponge),
- pour l'ameublement (Tapis d'ornement, tapis brosse),
- pour les tissus techniques  ou carrosserie.

à suivre ...


Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans Fiches Pratiques
commenter cet article

commentaires

Jean Talus mécanicien à Rebirechioulet 10/12/2007 10:52

Macarel, c'est aussi compliqué que la mécanique !!!!

Fourmi Démocrate 09/12/2007 21:28

Je sens que le "métier" est en train de s'exprimer !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -