Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • : Les anciens scouts de la 24ème Toulouse. Dans les années 1960/1970 ils usaient le fond de leurs shorts en velours brun sur les bancs qu'ils avaient eux-mêmes construits à l'occasion d'un camp. 40 années plus tard, ils décident de se retrouver.
  • Contact

  • scout
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel

Référencements

Rechercher

Où en est-elle ?


Pour les Jardiniers


Calendrier-lunaire.net

Nouvel An

20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 17:14
"Aquo qué brounzino es lé motur de Vedrina !!! "
Ce sont les paroles du refrain d'une chanson occitane écrite , lorsque le célèbre aviateur "Jules Védrines" s'était présenté aux élections cantonales de Limoux (1910) puis aux élections législatives (1912). Il avait fait sa campagne en avion, se posant dans les champs du canton. Le "parachutage" n'est pas une pratique limouxine et c'est en vain que "Vedrina" survola les vignes des villages concernés par cette élection. Pour se moquer, les Limouxins carnavaleux ont écrit cette chanson, reprise aujourd'hui par le groupe d'étude et de sauvegarde du patrimoine polyphonique d'Espéraza (Gesppe).

Ces derniers jours, les habitants du Volvestre et du Couserans ont entendu, eux aussi, des moteurs qui "bronzinaient". C'étaient ceux de nos motobylettes qui selon l'état des routes et sentiers faisaient entendre leur ronrons ou leur asthmes chroniques.

Sur le plat, le "bronzinage" est associé à la vitesse :



En haut des côtes, la cavalerie légère étant déjà au sommet du col,
les Poids Lourds y arrivent tout de même ... à petite vitesse et en pétaradant :



Mais quand l'asphalte est remplacé par du gravier ...
C'est la Bérézina !
les moteurs se mettent à hocqueter
et l'assistance du pédalier (ou des pieds) est nécessaire :




En attendant les vidéos "promises" de Goéland !







Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Ratapoil 01/06/2009 21:55

On dirait des vaches qui pêtent....

guérimand 21/05/2009 23:02

Mais pédale dans la cote pour le couple homme/machine d'ou la force du mobyhomme !

Mikel Banjo 20/05/2009 21:40

certains moteurs sont bouzillés et ne brouzinent plus !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -