Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • : Les anciens scouts de la 24ème Toulouse. Dans les années 1960/1970 ils usaient le fond de leurs shorts en velours brun sur les bancs qu'ils avaient eux-mêmes construits à l'occasion d'un camp. 40 années plus tard, ils décident de se retrouver.
  • Contact

  • scout
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel

Référencements

Rechercher

Où en est-elle ?


Pour les Jardiniers


Calendrier-lunaire.net

Nouvel An

10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 21:12
Goéland   s'est finalement endormi avec son banjo, ligoté autour d'un chêne vert. Le reste des Blue Raiders ont pu bien dormir et récupérer physiquement pour cette dernière étape qui va nous conduire de Lagrasse à Bérat.


Dès le lever du jour, Panda est opérationnel, même le ventre creux. Les Mobs sont prioritaires pour le petit déj.


La Maube de Bison est prête pour le départ et pause pour la postérité au-dessus de Lagrasse.

Mais avant de partir, le fourgon "Marcel" fait de la résistance. Le câble de débrayage ne joue plus son office. Qu'à cela ne tienne,! Avec les conseils avisés de Goéland, Héron Débrouillard, muni d'une pince et d'un bout de fil de fer, va résoudre le problème et "Marcel" pourra enfin quitter le camping de "boucocers".

Nous quittons donc Lagrasse par la vallée de la Sou", en direction de Trèbes.

Marcel tout fringant nous double pour aller faire ses commisions et nous trouver un terrain ombragé pour casse-croûter, du côté de Laurabuc.

La route est pratiquement plate et nos Péteuses assurent un train régulier dans la traversée des Corbières.

Pause programmée à Pradelles-en-Val.

Toujours un bon train du côté de Monze.

Puis nouvelle pause devant la Cité de Carcassonne, que l'on devine derrière nos casques.

Nous prenons des petites routes pour retrouver à Lavalette Goéland et Héron qui s'étaient perdus après Maquens. Les portables ont bien sûr fonctionné.


Entre Alairac et Arzens, nous traversons les coteaux de la Malepère qui produisent un vin qui mérite les honneurs de votre table.

Après avoir grimpé la côte de Montréal et fait une pause "vide-grenier du dimanche", n'ayant trouvé aucun acquéreur pour nos mobylettes, nous continuons sur Villasavary.

Pour arriver près de Laurabuc,  où Zèbre Conteur a dégoté, comme à l'accoutumée, un magnifique terrain ombragé. Il est déjà en piste pour assouvir notre faim.

Il ne s'agit pas de le déranger dans son office ou de lui poser des questions sans queue ni tête, car il peut devenir menaçant (réflexe de guerrier).

Nous commençons le repas par un petit jaune accompagné de patates frites en lamelles communément appelées "chips". Nous n'en avons pas trop vu la couleur et pour cause : Goéland, pris "la main dans le sac", son regard jouissif montre qu'il trouve encore quelques munitions au fond du sac.


Zèbre nous fait alors part de ses expériences aux fêtes de Bayonne, de manière imagée.




Après quoi, nous dégustons les Mélocos du menu. N'étant pas loin de Castelnaudary, Zèbre a pu trouver un ersatz de saucisse de Toulouse qu'il a fait griller sur la plancha Mobile de Caribou Militant..


La chaleur est au maximum, nous n'allons pas encore respirer les vapeurs de goudron. Aussi il en est qui s'assoupissent.

"On couche n'importe où ......." quand on a fait une indigestion de chips.

Hugues, notre Caméraman autorisé", voyant l'état des troupes, décide de nous préparer un petit café bien corsé, afin que nous arrivions dans les temps à Bérat.

Pendant ce temps Fourmi démocrate, aidé plus ou moins de Goéland Espigle (remis de son indigestion) nettoie la plancha.

Et nous voilà sur la route vallonnée de Mazères, après Villeneuve-la-Comptal.

Arriverons-nous à Bérat en fin d'après-midi ?
Vous le saurez dans le prochain article.



Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans Raid 2009
commenter cet article

commentaires

Christelle 14/07/2009 16:51

Nous attendons, comme depuis le début de la grande aventure, toujours avec autant d'impatience, les aventures des petits gars de la 40ème...Alors, continuez...avec toujours l'humour, l'aventure, l'histoire, la beauté et les imprévus...beau meloco!

Alain Guérimand 11/07/2009 21:59

Bravo à Scouts24 pour son épopée ! A quand la prochaine aventure ?Vos cerveaux ont-ils faits le plein de gastronomie historiquienne ?Vos jambes ont elles remplacé avantageusement les moteurs fatigués?

Mikel Banjo 11/07/2009 09:03

...super reportage du Bison multimédia...(nouvelle variante génétiquement modifiée!)

Dooley 11/07/2009 09:01

...le retour, mais pas la dernière étape...à suivre...

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -