Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • : Les anciens scouts de la 24ème Toulouse. Dans les années 1960/1970 ils usaient le fond de leurs shorts en velours brun sur les bancs qu'ils avaient eux-mêmes construits à l'occasion d'un camp. 40 années plus tard, ils décident de se retrouver.
  • Contact

  • scout
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel

Référencements

Rechercher

Où en est-elle ?


Pour les Jardiniers


Calendrier-lunaire.net

Nouvel An

2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 10:04

De nombreuses espèces animales ont disparu de la surface de la planète et les Mouches à miel pourraient les suivre. Leur avenir, en effet, est toujours incertain. Victimes de l'activité humaine, elles pourraient entraîner avec leur disparition celle de l'Humanité toute entière. C'est ce que proclamait le célèbre physicien Einstein. 

Comme tout être vivant, les abeilles sont sensibles aux maladies. Certaines bien connues (loque européenne ou américaine, nosémose, acariose, ...) sont très dangereuses et conduisent à la mort de la colonie si rien n’est fait. Elles sont faciles à reconnaître et on peut alors agir. Mais ce qui compte avant tout, c’est de les éviter ou au-moins d’atténuer leur impact sur les colonies. Pour cela, il faut apprendre à bien conduire ses colonies et surtout à bien se conduire pour éviter de propager les maladies qui existent sous forme latente dans les ruches. C’est de la prophylaxie.

Depuis quelques années les Apiculteurs constatent d'énormes pertes  dans leurs ruchers. En dehors des maladies traditionnelles souvent dues à la négligence de l'apiculteur, d'autres évènements frappent les ruchers. On parle de syndrome d'effondrement des colonies (*) et nombreuses sont les causes qui pourraient expliquer ce phénomène.



 

Butinage_interdit.jpg

Encore un nouveau panneau vu du côté de Bérat à l'attention des butineuses.

¡¡¡ Une abeille avertie en vaut deux !!!

Depuis quelques années les Apiculteurs lancent des avertissements ... sans succès. Et, si l'on en revient aux paroles d'Einstein, de nouvelles pratiques agricoles concernant la pollinisation devraient être utilisée. C'est ce qui se passe déjà en Chine (voir la vidéo correspondante dans cette page : le silence des abeilles, les autres vidéos de cette page sont toutes aussi intéressantes ).

En dehors de toutes les maladies traditionnelles de l'abeille, des bestioles viennent parasiter les ruches : le Varroa et le Vespa Velutina. Ces deux parasites ont connu ces dernières années une expansion fulgurante qu'il est difficile maintenant d'enrayer.

 

 

Hécatombe.

 

 

(*) Syndrome d'effondrement des colonies :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d'effondrement_des_colonies_d'abeilles

 

Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Mikel Banjo 05/12/2010 10:07



Le abeilles copient les hommes: elles se développent dans les villes ... et de par le fait du nombre de villes étant, yapa d' problèm !!!



scout 05/12/2010 10:37



Idem pour le Frelon
asiatique !



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -