Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • Réunion Anciens Scouts 24èmeToulouse
  • : Les anciens scouts de la 24ème Toulouse. Dans les années 1960/1970 ils usaient le fond de leurs shorts en velours brun sur les bancs qu'ils avaient eux-mêmes construits à l'occasion d'un camp. 40 années plus tard, ils décident de se retrouver.
  • Contact

  • scout
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel
  • Atteints par la soixantaine, quelques Anciens Scouts de la 24ème Toulouse se retrouvent annuellement avec leurs Ami(e)s autour d'un repas. À cet effet, ils ont rénové leurs antiques tentes,sorti leurs guitares et entonnent les chants traditionnel

Référencements

Rechercher

Où en est-elle ?


Pour les Jardiniers


Calendrier-lunaire.net

Nouvel An

21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 16:07

Le BlueRaid 2013 ayant été légèrement humide, une séance d'endurcissement sera donc programmée début 2014 afin d'être "toujours prêts" à affronter d'éventuelles péripéties hydrométéorologiques. Les brêles seront révisées en conséquence, les pêcheurs peuvent d'ores et déjà commencer à affûter la pointe de leurs hameçons.

"C'est dans l'adversité que se révèlent les vrais Amis" - Cicéron

"C'est dans l'adversité que se révèlent les vrais Amis" - Cicéron

En attendant, Bison et Caribou vous souhaitent de passer tranquillement et militantement de joyeuses fêtes de Noël.

évitez de commenter cet article avec vos gants.
évitez de commenter cet article avec vos gants.

évitez de commenter cet article avec vos gants.

Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans blueraid 2013
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 22:05

La météo étant de moins en moins clémente, les péteuses ont été remisées au garage. C'est justement le moment où il va falloir les bichonner pour de prochaines balades. Caribou Militant y a déjà pensé.

Plus ou moins satisfat de son AV93, il vient de s'équiper d'une AV92 Deluxe équipée de clignotants. Une belle machine qui a tout de même nécessité un ravalement sérieux Après la découverte d'un sacré vice-cache au niveau du vilebrequin.

 

Le vice-caché du vilebrequin. Du beau travail tout de même !
Le vice-caché du vilebrequin. Du beau travail tout de même !

Le vice-caché du vilebrequin. Du beau travail tout de même !

Il faut parfois se méfier de l'emballage. Mais, après un petit stage sur la table d'opération de l'atelier du POM Mob's Club de Laroque d'Olmes, la bécane s'est refait une petite santé et s'est retrouvée prête à affronter une première balade ces jours derniers.

L'AV 92 est en rodage. quelques impuretés souillent encore le réservoir et bouchent le gicleur. Petit arrêt au col
L'AV 92 est en rodage. quelques impuretés souillent encore le réservoir et bouchent le gicleur. Petit arrêt au col

L'AV 92 est en rodage. quelques impuretés souillent encore le réservoir et bouchent le gicleur. Petit arrêt au col

Après une agréable descente vers Rouvenac, nous y faisons une pause pour prendre des nouvelles de la santé d'un Ami. Il n'est pas là ! Mais son épouse nous reçoit devant un petit jus et c'est au moment de continuer notre chemin qu'André rejoint ses pénates. Ils nous rejoindront tous deux pour partager notre pique-nique.

Nouvelle pause à Espéraza et à son musée du chapeau. Caribou en profite pour compléter son stock de coiffures. C'est jour de marché, ce dimanche à Espéraza. Un beau marché, bien achalandé où nous retrouvons de vieilles connaissances fanatiques de Motobécane.

Arrêts à Rouvenac puis à Espéraza.Arrêts à Rouvenac puis à Espéraza.

Arrêts à Rouvenac puis à Espéraza.

Plutôt que de poursuivre notre chemin vers Rennes-le-Château (objectif initial de notre balade), nous allons suivre Dominique qui nous invite à visiter son terrain en cours d'aménagement près de Fa. Nous emprunterons, après avoir quitté le goudron, un chemin bouillasseux à la terre si aimable qu'elle va s'enrouler autour de nos pneumatiques et décorer le reste des péteuses.

Nous partagerons les mélocos sortis de nos sacs et sacoches dans une bonne ambiance.

 

Bonne tablée. À l'instar du Cid de Corneille, nous partîmes très peu, mais par un prompt renfort nous nous vîmes un peu plus autour de la table.

Bonne tablée. À l'instar du Cid de Corneille, nous partîmes très peu, mais par un prompt renfort nous nous vîmes un peu plus autour de la table.

En effet, nous étions une bonne dizaine de convives à déguster différents melocos. Pendant ce temps, la boue séchait autour des roues de nos bécanes.

Pour le retour, le soleil sera de la partie.
Pour le retour, le soleil sera de la partie.

Pour le retour, le soleil sera de la partie.

Quelques projets de BlueRaid 2014 ont été évoqués. Mais nous en reparleons plus tard, comme d'habitude, et choisirons parmi ceux qui nous conviendront le mieux. L'AV 92 de Caribou Militant a ronronné élégamment et semble prête pour affronter les nombreuses bornes du prochain BlueRaid. Entre-temps, quelques promenades supplémentaires seront nécessaires pour confirmer le bilan de cette journée.

 

Aux dernières nouvelles, Rabaute Habile aurait adroitement débusqué de derrière les fagots d'une grange une Bleue qui devrait concurencer celle qui l'a trimballé depuis le BlueRaid 2009. On en reparlera.

Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans blueraid 2013
commenter cet article
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 16:21

Cette dernière étape achèvera la boucle commencée le 14 juin dernier. Elle nous conduira de Valence-sur-Baïse jusqu'à notre point de départ. Une journée par monts et par vaux au travers des paysages gersois et haut-garonnais, guidé par André vers des sites remarquables de la contrée.

Nous quittons avec regrets nos hôtes valenciens.

Nous quittons avec regrets nos hôtes valenciens.

La traversée de Auch effectuée, nous prenons quelques petites départementales qui nous amènent tout d'abord à Saramon, histoire de reposer les fessiers.La traversée de Auch effectuée, nous prenons quelques petites départementales qui nous amènent tout d'abord à Saramon, histoire de reposer les fessiers.

La traversée de Auch effectuée, nous prenons quelques petites départementales qui nous amènent tout d'abord à Saramon, histoire de reposer les fessiers.

Nous sommes dans la région natale de Dédé et, en cycliste averti, il tient à nous faire connaître toutes les curiosités de la contrée, comme cette magnifique église de Simorre qui n'a rien à envier à la cathédrale d'Albi.Nous sommes dans la région natale de Dédé et, en cycliste averti, il tient à nous faire connaître toutes les curiosités de la contrée, comme cette magnifique église de Simorre qui n'a rien à envier à la cathédrale d'Albi.
Nous sommes dans la région natale de Dédé et, en cycliste averti, il tient à nous faire connaître toutes les curiosités de la contrée, comme cette magnifique église de Simorre qui n'a rien à envier à la cathédrale d'Albi.

Nous sommes dans la région natale de Dédé et, en cycliste averti, il tient à nous faire connaître toutes les curiosités de la contrée, comme cette magnifique église de Simorre qui n'a rien à envier à la cathédrale d'Albi.

Notre route nous amène alors à la découverte du site du Maquis de Mielhan où nous faisons une pause.
Notre route nous amène alors à la découverte du site du Maquis de Mielhan où nous faisons une pause.
Notre route nous amène alors à la découverte du site du Maquis de Mielhan où nous faisons une pause.
Notre route nous amène alors à la découverte du site du Maquis de Mielhan où nous faisons une pause.

Notre route nous amène alors à la découverte du site du Maquis de Mielhan où nous faisons une pause.

Sur ce lieu de mémoire, un  mémorial a été érigé à la mémoire des 67 maquisards et 4 otages massacrés par les Allemands le 7 juillet 1944,

Sur la stèle commémorative, un nom nous interpelle, c'est celui de l'oncle de notre camarade Henri B.

 

Nous reprenons notre route vers Boulogne sur Gesse, Les côtes sont parfois rudes : Héron se débrouille à les avaler avec parfois une petite poussette dynamique.Nous reprenons notre route vers Boulogne sur Gesse, Les côtes sont parfois rudes : Héron se débrouille à les avaler avec parfois une petite poussette dynamique.

Nous reprenons notre route vers Boulogne sur Gesse, Les côtes sont parfois rudes : Héron se débrouille à les avaler avec parfois une petite poussette dynamique.

Nouvelle pause-café à Boulogne-sur-Gesse chez la Maman de Dédé. Puis nous poursuivons, toujours par monts et par vaux jusqu'à Cassagene, terme de notre folle équipée. Après Aurignac, la Grise de Héron devient parfois capricieuse et l'oblige toujours à pédaler dans les côtes. Heureusement, Gérard est là et lui redonne l'élan nécessaire pour continuer la route.

Après une dernière panne à un kilomètre de l'arrivée, nous nous retrouverons, avec Campagnol Laborieux, autour de notre dernier repas en commun.Après une dernière panne à un kilomètre de l'arrivée, nous nous retrouverons, avec Campagnol Laborieux, autour de notre dernier repas en commun.

Après une dernière panne à un kilomètre de l'arrivée, nous nous retrouverons, avec Campagnol Laborieux, autour de notre dernier repas en commun.

Les mobylettes sont remisées dans les remorques, Nous sommes heureux de retrouver Panda qui a astucieusement soigné sa bronchite et a retrouvé quelques couleurs. C'est l'heure du bilan et chacun exprime sa joie d'aavoir accompli un tel périple ... malgré le mauvais temps de la première semaine. Nous avons parcouru quelques 1500 kilomètres, à la découverte de paysages et de mélocos variés. Nous nous sommes souvent replongés dans l'histoire et l'économie des territoires traversés et surtout, nous avons respecté le dicton des Hells Mobeurs de Gascogne: "On s'la pète ... en Mobylette". 

Il n'y a plus qu'à réviser nos bécanes et à trouver quelques idées pour le BlueRaid 2014.

Ils se la sont pété !
Ils se la sont pété !
Ils se la sont pété !
Ils se la sont pété !
Ils se la sont pété !
Ils se la sont pété !
Ils se la sont pété !
Ils se la sont pété !
Ils se la sont pété !

Ils se la sont pété !

Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans blueraid 2013
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 22:40

La Dordogne nous ayant montré ses grottes et châteaux, Il faut partir à la découverte de nouveaux horizons. C'est donc vers Casteljaloux que nous lancerons nos vaillantes péteuses Sur la route des Bastides. Mais, dès le départ, un robinet d'essence pissotant retarde l'expédition vers Casteljaloux.
 

 

 

 

Nous traverserons ainsi Belvès, Monpazier, Villeréal, Monbahus, Tonneins, ... sur 140 km.

 Domicile jetable de Rabaute Habile.Notre campement au Relais de la Source,et son gentil Hôte. Domicile jetable de Rabaute Habile.Notre campement au Relais de la Source,et son gentil Hôte.
 Domicile jetable de Rabaute Habile.Notre campement au Relais de la Source,et son gentil Hôte.

Domicile jetable de Rabaute Habile.Notre campement au Relais de la Source,et son gentil Hôte.

Réparation matitudinale !Réparation matitudinale !

Réparation matitudinale !

à Montpazier, nous garons nos mobs devant le magasin d'une chapelière. Ceux qui n'en avaient pas s'équipent donc d'un magnifique couvre-chef.à Montpazier, nous garons nos mobs devant le magasin d'une chapelière. Ceux qui n'en avaient pas s'équipent donc d'un magnifique couvre-chef.
à Montpazier, nous garons nos mobs devant le magasin d'une chapelière. Ceux qui n'en avaient pas s'équipent donc d'un magnifique couvre-chef.

à Montpazier, nous garons nos mobs devant le magasin d'une chapelière. Ceux qui n'en avaient pas s'équipent donc d'un magnifique couvre-chef.

à Monbahus, une halte devant la boutique du concessionnaire Motobécane s'imposait.

à Monbahus, une halte devant la boutique du concessionnaire Motobécane s'imposait.

Arrivés à destination et après un sérieux débroussaillage, nous avons pu installer notre campement .
Arrivés à destination et après un sérieux débroussaillage, nous avons pu installer notre campement .Arrivés à destination et après un sérieux débroussaillage, nous avons pu installer notre campement .

Arrivés à destination et après un sérieux débroussaillage, nous avons pu installer notre campement .

Puis nous avons pu réconforter nos organismes, après avoir tout de même soigné les fuites d'eau de la maison de H.D.

Puis nous avons pu réconforter nos organismes, après avoir tout de même soigné les fuites d'eau de la maison de H.D.

Une journée commencée par une fuite d'essence et terminée par des fuites d'eau. 

Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans blueraid 2013
commenter cet article
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 17:14

Après avoir fait nos emplettes en matière de coutellerie à Nontron, Nous enfourchons nos brêles pour essayer de regagner le Camping des Sources près de Vezac, en Périgord. La route est agréable avec ses petites côtes suivies de descentes et de platitude. C'ast à Saint-Germain-des-Prés que nous faisons nos emplettes de mélocos dans la boulangerie/épicerie du village. Rabaute entame habilement une conversation avec le Maître-Boulanger et ils se racontent, bien sûr, des histoires de Boulanger. 

Le casse-croûte s'effectue à quelques kilomètres de là, en bord de route. Pas de prise de somnicaments pour la meute. Quelques maubes ont encore un antiparasite intact. Celle de Bison caracolle tranquillement vers Saint-Cyprien quand l'antiparasite rend l'âme. Branchement en direct sur la bougie et la péteuse repart ... comme en 14. Les chutes d'eau des journées précédentes ont finalement eu raison de son étanchéïté et ont court-circuité la résistance interne du bitonio (CQFD)

Arrêt casse-croûte après Excideuil. Antiparasite HS entre les Eyzies et Saint-Cyprien.Arrêt casse-croûte après Excideuil. Antiparasite HS entre les Eyzies et Saint-Cyprien.

Arrêt casse-croûte après Excideuil. Antiparasite HS entre les Eyzies et Saint-Cyprien.

Arrêt bistrot pour une partie de la troupe à Thonac, pendant que le reste assure les repas à venir à l'Intermarché de Montignac.

 

 

 

Nous découvrons, en passant, une grotte aménagée en maison forte.

 

 

 

Enfin nous arrivons à Vézac, au Camping Relais des Sources, où nous installons nos pavillons jetables, installons une table de travail pour réviser et optimiser nos meules. Une balade périgourdine est programmée démocratiquement pour le lendemain.

Bivouac et atelier de plein air. Le Relais des Sources est un coin de Paradis pour les deux roues.Bivouac et atelier de plein air. Le Relais des Sources est un coin de Paradis pour les deux roues.

Bivouac et atelier de plein air. Le Relais des Sources est un coin de Paradis pour les deux roues.

Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans blueraid 2013
commenter cet article
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 10:11

Nous avons eu l'opportunité de rencontrer la presse locale à Cérons, tout d'abord, à Valence-sur-Baïse par la suite. Les Correspondants de ces deux localités sont venus à notre rencontre et ils viennent, en même temps, d'immortaliser le BlueRaid 2013 dans les colonnes de leurs journaux respectifs. Le premier pour "le Républicain", le second pour "la Dépêche du Midi".

 

 

 

Merci à eux.
Merci à eux.

Merci à eux.

Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans blueraid 2013
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 18:01

L'objectif de la journée (si nos péteuses veulent bien nous y amener) sera une célèbre cité coutellière de Dordogne. Auparavant, il faudra tracer notre route dans des paysages bucoliques sur lesquels nous aurons la surprise de faire quelques rencontres. C'est dimanche eten ce jour chômé, les heureux possesseurs de voitures anciennes aiment se retrouver pour faire rugir leurs tacots.

C'est à Sigogne, que nous découvrons une véritable concentration de bagnoles anciennes. Nous n'hésitons pas à nous y arrêter et les organisateurs nous font garer près de quelques motos.

 

Auparavant, la mobs de Bison a connu un déréglage de l'allumage et un calage en bord de route a été nécessaire. Bernard s'est chargé du réglage mais a mal resserré l'écrou du volant magnétique. Quelques kilomètres plus loin, le volant en question a manifesté quelques vélléités et un autre arrêt/réparation a arrêté la progression du convoi. Après avoir resserré l'écrou incriminé à + ou - 2 kg, nous reprenons notre voyage, croyant avoir pris la bonne direction. Nous ferons un détour de 25 kilomètres vers le nord, au travers des vignes et des chais de cognac.

 

 

Un sacré domaine à découvrir avec votre mulot !

Question à quel célèbre groupe appartient'il ?

Quelques vues de la première Expo Auto Rétro de Sigogne (cliquer sur les photos pour les agrandir).Quelques vues de la première Expo Auto Rétro de Sigogne (cliquer sur les photos pour les agrandir).
Quelques vues de la première Expo Auto Rétro de Sigogne (cliquer sur les photos pour les agrandir).
Quelques vues de la première Expo Auto Rétro de Sigogne (cliquer sur les photos pour les agrandir).Quelques vues de la première Expo Auto Rétro de Sigogne (cliquer sur les photos pour les agrandir).Quelques vues de la première Expo Auto Rétro de Sigogne (cliquer sur les photos pour les agrandir).

Quelques vues de la première Expo Auto Rétro de Sigogne (cliquer sur les photos pour les agrandir).

L'expo  Auto Rétro et l'erreur de parcours ont mis nos estomacs à l'épreuve. La traversée du village de Vuharte nous offre une aire de repos que nous n'hésitons pas à squatter.L'expo  Auto Rétro et l'erreur de parcours ont mis nos estomacs à l'épreuve. La traversée du village de Vuharte nous offre une aire de repos que nous n'hésitons pas à squatter.

L'expo Auto Rétro et l'erreur de parcours ont mis nos estomacs à l'épreuve. La traversée du village de Vuharte nous offre une aire de repos que nous n'hésitons pas à squatter.

Nous prendrons notre pousse-café à La Rochefoucauld

Nous prendrons notre pousse-café à La Rochefoucauld

C'est à la sortie de la Rochefoucauld que les vieux tacots se rappellent encore à nous. Un garage s'est spécialisé dans la vieille bagnole et sa boutique est un vrai musée.

 

 

 

Nous y jetons un oeil tout de même. Puis nous continuons notre route en direction de Varaignes où Bison comptait nous faire visiter le musée de la véritable pantoufle "charentaise". Mais en ce dimmanche, la porte est close. Les mobylettes se sont reposées et peuvent repartir de plus belle vers Nontron où nous installons notre campement de bohême dans le meilleur et le moins cher des campings utilisés jusqu'à ce jour.

Comme Laguiole ou Thiers, Nontron est une cité coutelière. Il nous faudra attendre le lendemain matin pour visiter l'un des deux ateliers de fabrique de surins.

Après avoir quitté le super camping, nous attendons au soleil levant l'ouverture de l'atelier.
Après avoir quitté le super camping, nous attendons au soleil levant l'ouverture de l'atelier.Après avoir quitté le super camping, nous attendons au soleil levant l'ouverture de l'atelier.

Après avoir quitté le super camping, nous attendons au soleil levant l'ouverture de l'atelier.

Le couteau de Nontron : un petit bijou !

Le couteau de Nontron : un petit bijou !

Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans blueraid 2013
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 16:54

Le séjour sur l'île d'Oléron a été marqué par un temps plutôt humide qui ne nous a pas empêché d'essayer plusieurs techniques de pêche et de goûter aux mélocos (huîtres, moules et ... Pinau ). La situation météorologique ne nous a pas permis de retrouver notre camarade FD qui a passé ses journées de villégiature à visiter les sites remarquables du continent.

Après cette troisième nuit passée sur l'île, nous enfourchons de bon matin nos vaillantes mobs pour repasser, en sens inverse, le Pont d'Oléron. Comme prévu, nous passons par Brouage, Rochefort, Saintes et Cognac pour aller boire un coup à Jarnac.

La pause-café est effectuée dans un sympathique bistrot de Brouage. Nous complétont notre stock de miches chez le boulanger voisin.
La pause-café est effectuée dans un sympathique bistrot de Brouage. Nous complétont notre stock de miches chez le boulanger voisin.

La pause-café est effectuée dans un sympathique bistrot de Brouage. Nous complétont notre stock de miches chez le boulanger voisin.

Rochefort n'est plus très loin et une petite chaussée sinueuse nous y amène rapidement. Mais il faut encore franchir un sacré pont pentu que nous avalons sans problème. Une halte s'impose à Rochefort où nous allons nous promener dans le quartier de la Corderie Royale pour y adminer la reconstitution de l'Hermione, légendaire navire du Général Lafayette.

Bien attachés avec nos cadenas, nous laissons nos cyclomoteurs devant l'entrée du chantier. Panda les surveillera astucieusement de loin. On ne sait jamais, elles attirent de nombreux admirateurs.Bien attachés avec nos cadenas, nous laissons nos cyclomoteurs devant l'entrée du chantier. Panda les surveillera astucieusement de loin. On ne sait jamais, elles attirent de nombreux admirateurs.

Bien attachés avec nos cadenas, nous laissons nos cyclomoteurs devant l'entrée du chantier. Panda les surveillera astucieusement de loin. On ne sait jamais, elles attirent de nombreux admirateurs.

Nous jetons un œil sur l’impressionnante Corderie Royale et le ramassons avant d'aller admirer l'Hermione qui est prête à naviguer pour des essais préliminaires. Il est bientôt l'heure du casse-croûte et nous allons faire quelques emplettes dans le marché voisin, à la recherche de mélocos.Nous jetons un œil sur l’impressionnante Corderie Royale et le ramassons avant d'aller admirer l'Hermione qui est prête à naviguer pour des essais préliminaires. Il est bientôt l'heure du casse-croûte et nous allons faire quelques emplettes dans le marché voisin, à la recherche de mélocos.
Nous jetons un œil sur l’impressionnante Corderie Royale et le ramassons avant d'aller admirer l'Hermione qui est prête à naviguer pour des essais préliminaires. Il est bientôt l'heure du casse-croûte et nous allons faire quelques emplettes dans le marché voisin, à la recherche de mélocos.

Nous jetons un œil sur l’impressionnante Corderie Royale et le ramassons avant d'aller admirer l'Hermione qui est prête à naviguer pour des essais préliminaires. Il est bientôt l'heure du casse-croûte et nous allons faire quelques emplettes dans le marché voisin, à la recherche de mélocos.

Nous connaissions tous l’expression "se perdre entre Gaillac et Rabastens". Nous allons découvrir qu'entre Cognac et Jarnac, les dégustations peuvent avoir le même effet. Mais nous conduisons nos péteuses dans le respect de la législation et nous n'avons fait que tremper le bout de nos lèvres dans le petit verre qui nous a été offert. Nous avons cependant fait un peu de place dans nos sacoches pour en ramener quelques fioles.
Nous connaissions tous l’expression "se perdre entre Gaillac et Rabastens". Nous allons découvrir qu'entre Cognac et Jarnac, les dégustations peuvent avoir le même effet. Mais nous conduisons nos péteuses dans le respect de la législation et nous n'avons fait que tremper le bout de nos lèvres dans le petit verre qui nous a été offert. Nous avons cependant fait un peu de place dans nos sacoches pour en ramener quelques fioles.

Nous connaissions tous l’expression "se perdre entre Gaillac et Rabastens". Nous allons découvrir qu'entre Cognac et Jarnac, les dégustations peuvent avoir le même effet. Mais nous conduisons nos péteuses dans le respect de la législation et nous n'avons fait que tremper le bout de nos lèvres dans le petit verre qui nous a été offert. Nous avons cependant fait un peu de place dans nos sacoches pour en ramener quelques fioles.

Nous traversons un paysage bouleversé par les récentes crues de la Charente et commençons à nous questionner, la pluie aidant, sur la situation du camping de Jarnac. Dédé & Tho que nous avons perdu à la sortie de Saintes n'ont pu profiter des séances de dégustation mais nous les retrouvons, sains et saufs devant l'entrée du camping où ils ont même réservé un superbe emplacement. Nous leur ferons goûter en fin de soirée l'élixir découvert sur la route.

Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans blueraid 2013
commenter cet article
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 20:43

Sur l'île, quand la matinée est pluvieuse, l'après-midi peut être ensoleillée ; ou bien c'est l'inverse. Nous sommes donc partis sur nos palefrois "pêcher la sardine" au quai du sel, En passant, petit arrêt devant la maison toujours fermée louée par F.D. Nous allons donc taquiner les éperlans, bars et autres mulets. Bison a amené son carrelet.

Dès le premier lancer, Héron ramène un poisson de taille réduite. qui s'avère être un bar. Mais ne faisant pas la maille, il sera rejeté à la maille.

En cette saison, il n'y a pas beaucoup de monde sur le quai, si ce n'est quelques autochtones vantards.En cette saison, il n'y a pas beaucoup de monde sur le quai, si ce n'est quelques autochtones vantards.

En cette saison, il n'y a pas beaucoup de monde sur le quai, si ce n'est quelques autochtones vantards.

Rabaute a bien repéré un banc de mulets, mais ils vont s'amuser autour de son hameçon et malgré tout le talent déployé, il se contentera du spectacle.

Rabaute a bien repéré un banc de mulets, mais ils vont s'amuser autour de son hameçon et malgré tout le talent déployé, il se contentera du spectacle.

Pour revenir à notre campement, nous faisons un petit détour par les chaîs de Monsieur Pinard et Saint-Pierre où nous tombons par hasard sur la concession Peugeot : l'occasion de refaire notre stock de bougies et d'étonner la propriétaire du garage. L'état de conservation de nos engins la stupéfait. Nous reviendrons plus tard sur l'histoire des bougies de Bernard.
Pour revenir à notre campement, nous faisons un petit détour par les chaîs de Monsieur Pinard et Saint-Pierre où nous tombons par hasard sur la concession Peugeot : l'occasion de refaire notre stock de bougies et d'étonner la propriétaire du garage. L'état de conservation de nos engins la stupéfait. Nous reviendrons plus tard sur l'histoire des bougies de Bernard.

Pour revenir à notre campement, nous faisons un petit détour par les chaîs de Monsieur Pinard et Saint-Pierre où nous tombons par hasard sur la concession Peugeot : l'occasion de refaire notre stock de bougies et d'étonner la propriétaire du garage. L'état de conservation de nos engins la stupéfait. Nous reviendrons plus tard sur l'histoire des bougies de Bernard.

Retour au campement car il est temps de préparer le repas du soir. Le temps se gâte, nous replierons notre salle à manger dans la pièce où, d'habitude, les campeurs viennent laver leur vaiselle. Nous y serons au sec pour fêter tout d'abord la naissance du Petit-Fils de B.T. et surtout pour fêter l'anniversaire (vous l'avez deviné, espérons-le) de Rabaute Habile. Pour cette occasion, Tho avait croqué en cachette notre Boulanger-livreur/pêcheur sur sa motobylette et lui a oofert ce merveilleux portrait que nous vous faisons découvrir

Pendant que la pluie mouille nos tentes, nous casse-croûtons au sec, et au moment du dessert (local),Dédé se fait un grand honneur à dévoiler le croquis offert habilement par Tho à Rabaute. Chacun autour de lui s’extasie devant la minutie du trait.
Pendant que la pluie mouille nos tentes, nous casse-croûtons au sec, et au moment du dessert (local),Dédé se fait un grand honneur à dévoiler le croquis offert habilement par Tho à Rabaute. Chacun autour de lui s’extasie devant la minutie du trait.
Pendant que la pluie mouille nos tentes, nous casse-croûtons au sec, et au moment du dessert (local),Dédé se fait un grand honneur à dévoiler le croquis offert habilement par Tho à Rabaute. Chacun autour de lui s’extasie devant la minutie du trait.

Pendant que la pluie mouille nos tentes, nous casse-croûtons au sec, et au moment du dessert (local),Dédé se fait un grand honneur à dévoiler le croquis offert habilement par Tho à Rabaute. Chacun autour de lui s’extasie devant la minutie du trait.

Il lui a fallu attendre 66 ans pour "se la péter en Mobylette".

Il lui a fallu attendre 66 ans pour "se la péter en Mobylette".

Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans blueraid 2013
commenter cet article
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 20:33

Arrivés le 19 juin, en fin d'après-midi, au camping des Saumonards de Boyardville, nous installons notre campement léger et une équipe part aussitôt du côté des Boulassiers pour y ramasser quelques huîtres et bigorneaux. Et éventuellement y rencontrer Fourmi Démocrate.

 

 

 

Nous avons récolté quelques douzaines d'huîtres et un bon seau de bigorneau mais la maison où séjourne habituellement notre camarade a les volets clos.

La marée remontante nous chassera de cet estran idyllique.La marée remontante nous chassera de cet estran idyllique.

La marée remontante nous chassera de cet estran idyllique.

Après cuisson, les bigorneaux serviront d'amuse-gueule pour l'apéritif.

Après cuisson, les bigorneaux serviront d'amuse-gueule pour l'apéritif.

La marée étant montante, une autre équipe va essayer d'améliorer l'ordinaire avec quelques bars ou dorades sur la plage voisine.La marée étant montante, une autre équipe va essayer d'améliorer l'ordinaire avec quelques bars ou dorades sur la plage voisine.

La marée étant montante, une autre équipe va essayer d'améliorer l'ordinaire avec quelques bars ou dorades sur la plage voisine.

La météo pour le lendemain n'est pas trop prometteuse. Et le petit crachin du matinn'empêchera pas l'équipe bigorneaux de rouler jusqu'à l'entrée de l'île pour y trouver quelques palourdes. Le terrain vaseux est propice à cette pêche. Le temps est toujours maussade. Bison ramassera quelques palourdes, Rabaute et ses accolytes se rabattront sur un banc de moules.

Après avoir cadenassé les mobylettes, Casques sur la tête, c'est le départ pour la pêche aux palourdes.
Après avoir cadenassé les mobylettes, Casques sur la tête, c'est le départ pour la pêche aux palourdes.

Après avoir cadenassé les mobylettes, Casques sur la tête, c'est le départ pour la pêche aux palourdes.

Terrain glissant, une grande flaque d'eau nous permet de redonner à nos vêtements un air convenable. Les bidons pleins sont fixés sur les porte-bagages, la pluie a cessé, l'air est vivifiant  Nous ramenons notre butin au camping.
Terrain glissant, une grande flaque d'eau nous permet de redonner à nos vêtements un air convenable. Les bidons pleins sont fixés sur les porte-bagages, la pluie a cessé, l'air est vivifiant  Nous ramenons notre butin au camping.
Terrain glissant, une grande flaque d'eau nous permet de redonner à nos vêtements un air convenable. Les bidons pleins sont fixés sur les porte-bagages, la pluie a cessé, l'air est vivifiant  Nous ramenons notre butin au camping.

Terrain glissant, une grande flaque d'eau nous permet de redonner à nos vêtements un air convenable. Les bidons pleins sont fixés sur les porte-bagages, la pluie a cessé, l'air est vivifiant Nous ramenons notre butin au camping.

Pendant ce temps, l'équipe de surf-casting a remis ça.
Pendant ce temps, l'équipe de surf-casting a remis ça.

Pendant ce temps, l'équipe de surf-casting a remis ça.

Dédé en profite pour photographier quelques Goélands ...Dédé en profite pour photographier quelques Goélands ...

Dédé en profite pour photographier quelques Goélands ...

Les pêcheurs étant rentrés bredouilles, ils sont passés chez Leclerc et chez les ostréiculteurs pour se fournir en huîtres et divers composants nécessaires à la réalisation d'une paella.

Les pêcheurs étant rentrés bredouilles, ils sont passés chez Leclerc et chez les ostréiculteurs pour se fournir en huîtres et divers composants nécessaires à la réalisation d'une paella.

Quant à Tho, elle dessine, à l'abri sous sa tente. et prépare une surprise pour l'anniversaire que nous fêterons le lendemain. Anniversaire de qui ? Le dessin ci-dessus est un indice.
Quant à Tho, elle dessine, à l'abri sous sa tente. et prépare une surprise pour l'anniversaire que nous fêterons le lendemain. Anniversaire de qui ? Le dessin ci-dessus est un indice.

Quant à Tho, elle dessine, à l'abri sous sa tente. et prépare une surprise pour l'anniversaire que nous fêterons le lendemain. Anniversaire de qui ? Le dessin ci-dessus est un indice.

Partager cet article

Repost 0
Published by scout - dans blueraid 2013
commenter cet article
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -